Sataya
Retraite-Atelier du 15 au 22 décembre 2018
Val de la Consolation
Retraite -Atelier du 30 octobre au 4 novembre 2018

 

Fichier 11 04 17 22 49 19

  

Finalement, le bien naître conduit-il au bien-être ou s'insère-t-il davantage dans le bien n'être, accentuant la dichotomie et la séparation des choses et des événements, c.-à-d. comment tout faire pour ne pas être bien, heureux ? Car si vous êtes faits pour le bonheur, ne faut-il pas vous l'enlever au départ pour que vous le retrouviez ? N'est-ce pas ce que vous venez tous apprendre sur Terre lors de votre incarnation : vous permettre de vivre ici-bas la même félicité que celle que vous avez quittée ? Et si l'écran, le voile de naissance était installé pour effacer cette douleur d'entrée dans l'incarnation pour vous donner le choix de repartir à zéro, du néant, d'où toute création provient ? Toutefois votre corps est imprégné de toute la douleur physique et psychologique vécue lors de la naissance. Et par cette énergie incrustée en son intérieur, il va attirer à lui des événements, des relations qui seront en quelque sorte le rappel des traumatismes de la naissance. Ces traumatismes ont l'intensité du bonheur que vous recherchez. Lever le voile sur votre naissance et gai-rire ses blessures est une façon efficace et directe d'éveiller, d'inviter le bonheur dans votre vie.

Finalement, la vie ne mène-t-elle pas à davantage de mort ? Et la mort, à davantage de vie ? 

Vous êtes la Source de toute chose. Qu'en faites-vous ? 

Vous êtes à la source de toute chose. Qui êtes-vous ?